Le Burundi, un pays superbe

J’ai enfin pu visiter ce pays en détails à l’occasion de ma dernière mission. La première semaine d’avril a été consacrée à la visite, avant de se mettre sérieusement au travail. J’ai malheureusement perdu quelques photos à la suite d’une panne informatique, mais en voici un échantillon.

Grâce à mes réseaux locaux, j’ai pu louer un 4×4 avec chauffeur pour cette mini-expédition.

Les principales étapes :

J1 : De Bujumbura à NyanzaLac .

– la pierre commémorative de la rencontre entre Stanley et Livingstone,

 

 

Pierre Livingstone

Pierre Livingstone

 

– la petite bourgade de Rumonge, avec des sourires d’enfants heureux de notre passage

Enfants près de Rumonge

Enfants près de Rumonge

la réserve de Kigwena (mais peu d’animaux hélas), et arrivée le soir dans un site superbe et un hôtel qui aurait tout pour convaincre les touristes de venir … Sauf peut être l’eau chaude, pb récurrent en province …

Coucher de soleil sur NyanzaLac

Coucher de soleil sur NyanzaLac

J2 : De NyanzaLac à Rutana

Départ vers Makamba (30 km de piste) . Puis visite des sources du Nil (une pyramide y a été édifiée)

Billy, notre chauffeur, devant les Sources du Nil

Billy, notre chauffeur, devant les Sources du Nil

Sous pluie battante, visite des chutes de la Karera …

Les chutes de la Karera

Les chutes de la Karera

 

Désenlisement de notre 4×4 !

Arrivée à l’hôtel à Rutana. Accueil sympa (ils ont lavé nos vêtements pleins de boue) mais confort un peu rudimentaire (pas sûr que le système de chauffage de l’eau de la douche soit aux normes… un tortillon éléctrique…).

J3 De Rutana à Cankuzo

Visite de la « faille des allemands »  Un peu d’histoire au passage…http://www.souffle-et-chemins.fr/index.php?option=com_content&task=view&id=34&Itemid=2

 

 

La faille des allemands

La faille des allemands

Après une longue piste, arrivée en début de soirée à Cankuzo, à l’extrême Est du pays. Un petit hôtel correct (pour une fois eau chaude et froide) mais musulman (pas de bière) et une trouvaille surprenante dans le lit : un slip!

J4 : de Cankuzo à Ngozi

Départ très tôt le matin pour essayer de voir des animaux dans le Parc de la Ruvubu.

En effet, des babouins et des buffles

Buffles dans le Parc de la Ruvubu

Buffles (Parc de la Ruvubu)

Nombreuses élégantes sur la route, dont j’admire le sens de l’équilibre)

Sur la route

Sur la route

Arrivée en milieu de matinée dans la région de Kirundo, avec ses lacs

 

 

Lacs de la Région Nord (Kirundo)

Lacs de la Région Nord (Kirundo)

Et les sourires de ses enfants

Enfances du Nord

Enfances du Nord

Soirée à Ngozi dans un hôtel quasi idyllique avec piscine. Heureusement que la piscine étai remplie, car nous, nous n’avons pas eu d’eau à l’arrivée… sauf un grand seau, apporté avec un tout aussi grand sourire.

Le lendemain matin, il y avait de l’eau, enfin, mais… pas d’électricité. J’ai fait mon rapport en rentrant à la REGIDESO !!!

J5 : De Ngozi à Bujumbura

Pour le moment j’ai perdu mes photos, mais  je crois pouvoir les récupérer.

Sous la pluie, visite de la régionNord oues (impossible hélas de se rendre dans la frêt de la Kibira, trop dangereuse en ce moment).

Trente et un ans après l’étude du « projet » effectuée lorsque j’étais à l’AFD en charge du Burundi, j’ai pu admirer le « financement » : la centrale hydroélectrique de la Rwegura, une des principales sources d’alimentation en électricité du pays. Le barrage, les turbines … mais la superbe chute d’alors est maintenant sous conduite forcée… efficacité oblige…

Déjeuner à Kayanza, où nous avons rencontré des jeunes femmes venant du Rwanda en vacances avec leurs élèves …

Retour le soir à la « civilisation » dans le superbe Hôtel Club du Lac Tanganyika, où se déroulait le reste de ma mission.

J6 : La réserve de la Rusizi

Derniers jours de vacances, pour se reposer de nos émotions … Visite à pieds puis en bateau de la Réserve de la Rusizi à quelques km de Bujumbura.

Des oiseaux, des flamants roses, mais surtout des petites bêtes qui dévorent chaque jour 50 kgs d’herbe.  Et pèsent chacun plusieurs tonnes…

 

Hippopotames à la Ruzizi

Hippopotames à la Ruzizi

 

500 tonnes chacun...

quelques tonnes chacun…

 

Cela fait combien pour une famille entière?

Cela fait combien pour une famille entière?

La beauté du lac, le calme de ses eaux rutilantes

La sérénité des pêcheurs sur le Lac

La sérénité des pêcheurs sur le Lac

Et à l’horizon, juste en face, les montagnes de la république Démocratique du Congo

La RDC à deux pas

La RDC à deux pas

 

Voilà, les vacances terminées, j’ai pu donner comme prévu cinq jours de formation et collecter les informations nécessaires à la suite de ma mission.

Prochaine mission du 22/6 au 11/7…

Puis octobre, dernière mission au Burundi (du moins pour ce sujet).

Septembre … sera Burkinabé. Infos à suivre.

 

En attendant, je recommande cet excellent ouvrage de Philippe Castermans, un de mes collègues de la mission, sur le Burundi. Publié en 1987, on ne le trouve plus en librairie. mais l’ayant vu chez l’auteur, j’ai cherché comment me le procurer… et je l’ai commandé.

http://www.priceminister.com/offer/buy/1093848/Castermans-P-Et-J-Au-Burundi-Livre.html#sort=0&filter=20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Be Sociable, Share!

Comments are closed.